Les enfants dans le grand bain

Le 25 avril 2022 par Laurent PARET

Jusque là limités à la profondeur du bassin couvert du stade nautique de Millau, les enfants du CSSA avaient rendez-vous Samedi 16 avril avec la profondeur.

Pour cela, direction Nîmes et les superbes installations du complexe nautique Nemausa. Prévue dans le cursus de formation et attendue avec beaucoup d’impatience par nos 10 plongeurs de la section « enfants » cette sortie était également l’occasion pour le CSSA de découvrir cette fosse de plongée de 11 mètres de profondeur.

Rendez-vous donc sur le parking pour la quasi totalité des « Orques » et « Otaries » du CSSA, à l’exception hélas, de Lizéa pour cause de pied plâtré.

Au départ de Millau, deux groupes bien distincts se forment : les enfants et leurs moniteurs (Lionnel et Laurent) dans le minibus gentiment mis à disposition par « Aquagrimpe », et les parents venus les accompagner dans les voitures.

Si on passe sur l’oubli des masques et donc un petit détour pour des emplettes rapides, le voyage s’est bien passé. A arrivée à Nîmes, le groupe retrouve son Armand, notre Directeur de plongée, et Théo déjà sur place.

La découverte de la fosse fait un peu monter le stress. Les exercices de gréage du matériel aident à détourner un peu l’attention avant que la première palanquée ne se mette à l’eau. Et puis c’est le grand plouf. Sous les palmes, 11 mètres de flotte, rien que ça!! La première immersion se fait le long d’un guide qui rassure et donne des repères. Petit à petit, le stress laisse la place à l’aisance et nos « trassous » évoluent librement entre la surface et 6 mètres de profondeur, le maximum autorisé.

Derrières les hublots de la fosse, les parents profitent du spectacle et, pour certains, se verraient bien essayer eux aussi.

Après deux heures de rotations, tous les enfants ont pu goutter aux « vraies » sensations de la plongée;. « Le pied!!! », « c’est géant!!! », « waouhh, le kiff !!! »… cela résume le ressenti général. L’expérience est validée. Vivement la mer.

Mais la journée ne va pas s’achever là. Après un pique nique sorti du sac, direction Montpellier et l’aquarium « Planet Océan » pour rappeler que la plongée ne se limite pas à l’observation de carreaux de faïence mais permet de pouvoir aller observer les poissons dans leur milieu naturel. Ce sera en juin pour la validation des niveaux.

 

Partagez cette page :
  • Twitter
  • Facebook
  • email
  • LinkedIn

    Laisser un commentaire

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.